Bienvenue
 
 
 recherche   
Vous êtes ici: UF > Introduction

L’Union des Francophones (UF) de la Province du Brabant flamand

Dès les années 1980, les mandataires francophones de la Périphérie bruxelloise éprouvèrent le besoin d’unir leurs forces ; ils créèrent donc le Groupement des francophones de la Périphérie (GFP).
En juin 1982, à l’ULB, des représentants de tous les partis francophones participèrent aux travaux du premier Congrès des francophones.

En octobre 1994, l’Union des Francophones (UF) fut créée à l’occasion des premières élections provinciales en Brabant flamand. En effet, suite à la scission de la province du Brabant (unitaire) et à la naissance des provinces du Brabant flamand et du Brabant wallon, les trois fédérations bruxelloises du FDF, du PRL, du PS, et du PSC, décidèrent de s’unir pour défendre les intérêts des francophones de la Périphérie bruxelloise.

Quelques mois plus tard, à l’occasion des premières élections pour le Conseil régional flamand, les francophones déposèrent des listes UF dans les arrondissements de Hal-Vilvorde et de Louvain. Depuis cette date des listes UF sont déposées lors des élections communales, provinciales et régionales successives.

En 1998 se tint le deuxième Congrès des francophones, dans les locaux des Facultés Saint-Louis à Bruxelles.
Aujourd’hui l’UF constitue un cartel composé de quatre entités : cdH, FDF, MR, et PS.
Actuellement le Bureau de l’UF se compose de 3 mandataires de chacune de ces 4 entités, ainsi que de 2 représentants indépendants. Siègent de droit au Bureau, les bourgmestres, conseillers provinciaux et député régional. Quatre co-présidents assument à tour de rôle une présidence tournante tous les 6 mois. L’Assemblée Générale de l’UF rassemble tous les mandataires francophones de la Périphérie.
L’UF dispose de cinq représentants au sein du Conseil de la Province du Brabant flamand et également d’un représentant au sein du Parlement flamand.
Dans les communes de la Périphérie siègent quelque 117 élus francophones, parfois sous des appellations voisines, et sans compter les francophones inscrits sur des listes bilingues.

L’UF a pour objectif premier de défendre, faire respecter et promouvoir les droits des francophones tant au niveau local que provincial et régional.
Au niveau provincial l’UF défend également des positions dans différents domaines tels que la santé, l’enseignement, l’environnement, le logement, le bien-être, la jeunesse et les aînés,…

 

 

 
 
 
Newsletter
Pour vous inscrire et rester informé régulièrement, rien de plus facile, entrez votre adresse courriel ici:
 
Les derniers Bulletins UF sont à votre disposition ici: